Connectez-vous

Société

Bénin : Boni Yayi parle de la supposée dette et donne des leçons

Publié

le

Vendredi 16 octobre 2020. Patrice Talon au terme de sa rencontre avec les centrales syndicales au Palais de la République, déclarait que « sur un total global de 173 milliards FCFA dus aux travailleurs et retraités avant 2016 (soit avant l’avènement de son régime), 87 milliards Fcfa ont été effectivement payés, soit plus de 50% de niveau de paiement ».

Une déclaration que réfute son prédécesseur, Boni Yayi qui a réagi dans une publication sur sa page Facebook, samedi 17 octobre 2020.

A l’en croire, son gouvernement a surtout travaillé pour l’amélioration des conditions de vie des travailleurs. « Je rends grâce à Dieu, le Père Céleste d’avoir accompagné nos efforts pour améliorer sensiblement leurs conditions de travail et garantir leur sécurité pour un futur radieux ; les travailleurs le savent et les enseignants en particulier de la Maternelle jusqu’au Supérieur…», a déclaré Boni Yayi avant d’ajouter « Je suis alors surpris d’apprendre que mon régime a laissé une telle dette à l’endroit de ces travailleurs, cheville ouvrière de la République, qui ont été la cible majeure de mon action à la tête du pays (…). » a écrit le président Boni Yayi.

De toutes façons, pour Boni Yayi, si dette il en existait, l’Etat est une continuité. Le cours de Boni Yayi sur le principe de la continuité de l’Etat débouche sur un exemple : « …les engagements pris de manière consensuelle avec les travailleurs sont soumis aux principes de la continuité de l’État. Ce qui a conduit, et le Président Talon le sait, mon régime à apurer les arriérés salariaux de 180 milliards laissés par les régimes précédents à celui de 2006… ».

Ivon Christian TOMAVO (Coll.)

Continuer la lecture
Advertisement
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *