Connectez-vous

Afrique

Nigéria/ENDSARS: « Les jeunes ont le droit de manifester pacifiquement » dixit Buhari

Publié

le

Le président Muhammadu Buhari a affirmé que les jeunes Nigérians ont le droit de manifester pacifiquement tout en faisant des demandes à leurs dirigeants.

Le président, qui a fait cette affirmation lors d’une réunion avec le ministre de la Jeunesse et du Développement sportif, M. Sunday Dare, a cependant conseillé aux manifestants de se méfier des éléments sans scrupules qui voudraient détourner leur mouvement pour commettre des méfaits.

Relayant l’opinion du président Buhari sur la manifestation en cours EndSARS, après leur réunion à la Villa présidentielle d’Aso Rock, le ministre a en outre révélé que le président avait promis de voir les réformes qu’il avait promises être pleinement mises en œuvre.

Dare, qui s’est entretenu avec les correspondants de la State House après la réunion, a ajouté que le président Buhari avait également appelé les manifestants à donner au gouvernement fédéral le temps de répondre à leurs demandes, l’équipe mise en place étant déjà au travail.

« M. Le président a déclaré que les jeunes de ce pays ont parlé et qu’il a entendu et qu’il est depuis allé travailler pour les jeunes de notre pays.

«Le président a promis qu’il veillerait à ce que les réformes qu’il a promises soient respectées, qu’il s’assurera que les réformes sont durables et que les réformes apporteront à notre pays une force de police dont nous serons fiers.

«Il apprécie le fait qu’ils aient mis les problèmes du SRAS au premier plan grâce à leur manifestation pacifique.

«Il reconnaît le fait qu’ils ont appelé le gouvernement à faire ce qui est nécessaire et qu’en tant que président et père, il veillera à ce que les demandes présentées soient satisfaites.

«Le président a déclaré qu’en ce qui le concernait, il était important de permettre à la jeune génération d’exercer la liberté de manifester et de s’assurer que cette manifestation se déroule de manière pacifique.

«Il a dit qu’une partie des demandes qui ont été faites est de s’assurer que ceux qui manifestent sont protégés et que tout policier qui a d’une manière ou d’une autre attaqué des manifestants soit amené à enregistrer.

«Le président pense donc que c’est un droit fondamental, pense-t-il tant que la manifestation est pacifique et ciblée.

«Il croit que les jeunes de ce pays ont le droit d’exiger certaines choses», a-t-il déclaré

Continuer la lecture
Advertisement
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *