Connectez-vous

Politique

Véhicules en leasing au sein de l’administration publique: Patrice Talon évoque l’importance de la réforme

Publié

le

Évoqué par Kassa Mampo secrétaire général de la CSTB, qui a estimé que ce système de location de voiture appauvrit l’État au profit du privé.

Le président explique que « quand nous faisons le bilan global de la charge financière liée aux véhicules administratifs, sur dix (10) ans, nous voyons que l’État dépense tous les ans, tel montant pour acheter les véhicules, dépense tel montant pour entretenir les véhicules. En dehors de l’entretien courant, il y a les cas d’accidents, où il faut faire les réparations.

La somme de tout celà rapportée au nombre de véhicules, nous déterminons ce que nous coûte un véhicule sur cinq, sur dix ans pour toute l’administration, et nous constatons que l’État dépense sur une période par exemple de cinq ans l’équivalent de trois fois la valeur d’un véhicule.

Un véhicule qui coûte par exemple 20 millions, on constate que sur cinq c’est 80 millions que l’État va dépenser pour ce véhicule. Entre l’achat, l’entretien, le vol du véhicule, la disparition des pneus, le changement des pneus, le changement de moteur et à la fin quand on tient compte de la valeur résiduelle après quatre ans , c’est quatre fois chère. Donc je suis du côté de tout ce qui permettra d’économiser de l’argent dans la caisse de l’État. »

Continuer la lecture
Advertisement
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *