Connectez-vous

Culture

Elifaz : Une étoile montante en humour

Publié

le

Vodisfait Elifaz Gérard Houdekpondji est  un artiste slameur et humoriste béninois connu dans plusieurs pays de l’Afrique. Il s’est fait découvert au Bénin lors de son grand spectacle d’humour « La grande réunion familiale » en août 2019. Elifaz ne cesse de sidérer dès lors son public par ses textes en peintures vives et animés des évènements socio-politiques du Bénin. Un zoom sur le parcours de cette âme créative longtemps restée dans l’ombre.

Un slameur aux textes  édifiants, Elifaz devient plus séduisant par son aisance scénique et son accent assez particulier lorsqu’il se glisse dans la peau d’un comique. Ces œuvres, pour la plupart, en slam comme en humour, retracent les faits sociaux et politiques du Bénin et d’ailleurs. « Je suis beaucoup plus inspiré par le show business politique. C’est ma ligne éditoriale en quelque sorte. », explique-t-il.

Dans ses vidéos ou sur scène, Elifaz fait des discours dramatiques des évènements ayant marqués la vie politique du Bénin. Ceci en parlant des personnages politiques à qui il attribue des noms comiques (Papier mouchoir, Chef de famille, Grand père, Grand-mère, FutureMan, Enfant chéri, …). L’ agonoire arrive toujours, avec sa posture, incarnant le personnage d’un « Enfant de rue », mêlée de son accent assez particulier, à arracher un sourire au spectateur le plus agelaste.

Sur scène, il est souvent vertu d’une culotte qui frôle à peine ses genoux et une chemise sur l’épaule laissant à nue son torse. Elifaz s’exprime en termes d’un enfant qui a grandi dans le ghetto. Mais dans son quotidien, Elifaz est un être tout contraire à ce qu’il affiche sur scène. « Vous le voyez comme ça, mais il ne prend pas d’alcool » a témoigné Richard Flash lors de la grande réunion familiale de août 2019. De teint clair, le visage fascinant et d’une taille moyenne, Elifaz est un homme très calme et aimable. Il aime le travail et considère les difficultés comme des étapes. Selon Chrislain Koulyo, l’arrangeur de l’artiste, Elifaz est  «  quelqu’un qui ne recule pas quand il s’engage. Il est très inspiré en plus ».

Qui est Elifaz ?

Né le 24 septembre 1986, Vodisfait Elifaz Gérard Houdekpondji est originaire de Cotonou. Fils d’un père mécanicien industriel, ses premières expériences sont à l’image de son géniteur. Il a étudié la mécanique industrielle sanctionnée par le CAP/STI, le Baccalauréat F1 et le Diplôme de Technicien industriel en 2010. Elifaz s’est inscrit ensuite à la Faculté des Sciences et Techniques (FAST) de l’Université d’Abomey-Calavi. Entre temps, l’artiste est allé passer quelques années de football dans une Centre de formation de football en Côte d’Ivoire. Il est revenu au Bénin et a suivi une formation en audiovisuel à l’Isma (Institut des sciences et métiers de l’audiovisuel).

De là, il a commencé par travailler avec des artistes à l’image de Frédéric Mawata, Evra Mighelito, et un groupe de SOS qu’il a essayé de manager dans le temps. Elifaz n’est pas marié mais il est père de deux filles. Il aime beaucoup la pâte de maïs accompagnée de la sauce de vernonia (amanvivê). Les frites de pommes de terre sont également ses préférences. Parlant de son style vestimentaire, l’artiste fait savoir qu’il porte tout ce qui est beau. «  Je n’ai pas un goût particulier, tant que c’est beau, je porte » a-t-il confié. Elifaz a commencé à écrire ses textes de slam depuis la classe de seconde. Tel l’œuvre du destin, sa vie artistique a primé sur ses études.

Ses œuvres

 Elifaz est rentré dans l’art du slam de façon professionnelle en 2009 et a actuellement à son actif deux albums. Son premier album est dénommé « Conquérant » sortie officiellement en 2013. Le second intitulé  «  Voyage » est publié en 2018. Ce n’est qu’en 2015, invité par un promoteur Burkinabè, il a découvert son talent en humour lors d’une prestation de son texte slamique à caractère humoristique. Il a fait plusieurs tournées musicale et scénique à Ouagadougou et dans plusieurs capitales sur le continent africain. On peut citer le tournage du spectacle d’humour Jack BAUER à Ouaga en janvier 2018, la sortie du single et humour « Bâtards » etc. L’artiste s’est fait plus découvert  à Ouagadougou après avoir passé quatre ans au pays des hommes intègres.

Il a fait plusieurs collaborations dont le titre «  sans patrie » avec la chanteuse française Sylvette Leblanc et le titre «  voyage » avec le Malgache ODON Patrick. Le titre OYO  qui signifie (NON en Mooré) et qui est un extrait de l’album « voyage » a été nominé au «  Festival satyre days » dans la catégorie des meilleures œuvres musicales satyrique. Après quatre ans au Burkina Faso, Elifaz a décidé de rejoindre son pays natal le Bénin en 2019. Mais à son arrivé, l’atmosphère politique à l’époque était très tendue. C’est de là l’idée de la «  grande réunion familiale » lui ai parvenu. L’un de ses meilleurs spectacle au Bénin. « Je voulais faire une résultante de mes vidéos, mais vu le climat politique à l’époque, je me suis dit, dans une famille, quand ça ne va pas, on convoque une réunion de famille, tous le monde vient, on parle, et on part sur de nouvelles bases » s’est-il déclaré.

Ainsi, a eu lieu en août 2019, le spectacle humoristique dénommé  «  la grande réunion familiale ». Un spectacle qui a connu un grand succès. Dans le mois de septembre, le volume 2 de la grande réunion familiale. Il a organisé en septembre 2020, le volume 2 de la grande réunion familiale à l’espace Ochala. Révéler au public béninois depuis ce temps, l’artiste ahurissant ne cesse de gravir des échelons afin de se faire une place dans la célébrité humoristique au Bénin.

Les projets en cours

L’artiste projette déjà des tournées scéniques dans plusieurs villes du Bénin.  Elifaz annonce également la sortie de son double album. «  On est en train d’enregistrer pèle mêle les chansons, après on va les ordonnés et attribué un titre à l’album »a-t-il souligné. Comme dans toutes activités, Elifaz a rencontré des difficultés et continue d’en avoir. Mais pour lui, les difficultés sont des étapes à franchir. 

Ivon Christian TOMAVO (Coll.)

Continuer la lecture
Advertisement
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *