Connectez-vous

Afrique

EndSars/Violence au Nigéria : Muhammadu Buhari brise enfin le silence et met en garde

Publié

le

Le président nigérian Muhammadu Buhari  s’est prononcé dans la soirée de ce jeudi 22 octobre 2020, sur la situation que traverse le pays.  En effet, dans un message adresser à la nation et diffuser sur la chaine nationale, le président nigérian a fait savoir que les manifestations des jeunes contre la violence policière ont été détournées par des personnes malintentionnées pour causer du tort à l’Etat.

Pour ce fait, il met en garde ceux qui ont détourné les protestations ENDSARS, ajoutant que le « gouvernement ne tolérait aucune forme de violence ».

« Je dois mettre en garde ceux qui ont détourné et mal orienté la protestation initiale, authentique et bien intentionnée de certains de nos jeunes dans certaines régions du pays, contre les excès de certains membres de la brigade spéciale anti-vols (SRAS), désormais dissoute », a déclaré le président M. Buhari.

Aussi, le président « n’autoriserait personne ni aucun groupe à mettre en péril la paix et la sécurité nationale », poursuit-il.

Par ailleurs, « le choix de manifester pacifiquement est un droit fondamental des citoyens, consacré dans la section 40 de notre Constitution et d’autres textes législatifs; mais ce droit de manifester impose également aux manifestants la responsabilité de respecter les droits des autres citoyens et la nécessité d’opérer dans le respect de la loi », a souligné le président.

Cependant, restant évasive sur les violences et l’accusation des policiers d’avoir ouvert le feu dans la nuit du mardi, Buhari affirme être  « profondément peiné que des vies innocentes aient été perdues. Ces tragédies sont injustifiées et inutiles ».

Toutefois, le président ivoirien appelle la jeunesse à « résistez à la tentation d’être utilisés par des éléments subversifs pour causer le chaos » et tuer la jeune démocratie nigériane.

Continuer la lecture
Advertisement
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *