Connectez-vous

Afrique

Présidentielle en Guinée:Les esprits s’échauffent suite aux résultats partiels

Publié

le

En Guinée, les résultats provisoires de la présidentielle annoncés par la Commission électorale nationale indépendante (CENI) font monter les tensions au sein des populations.

Le mercure monte toujours en Guinée. L’ambiance reste tendue avant l’annonce de ces résultats provisoires complets de l’élection. La commission doit encore publier les chiffres de la circonscription de Mamou, ceux de la République Démocratique du Congo et enfin de Gambie.
Selon les résultats partiels de la CENI, le président sortant Alpha Condé est en tête. Mais du côté de l’opposition, Cellou Dalein Diallo proclame sa victoire. Son parti UFDG a publié ses propres résultats, affirmant avoir collecté plus de 84 % des PV des bureaux de vote, grâce à un système à la fois de SMS, de scans des PV et un centre d’appels. Ces tendances sèment la confusion selon le pouvoir en place qui fait recours a des mesures musclées. A ce titre, le QG du parti UFDG à Conakry reste toujours sous surveillance, fermé par une chaîne et un cadenas.
Et le principal challenger de Alpha Condé crie à une violation. A Conakry dans la matinée, un dispositif de la gendarmerie mobile était visible au rond-point Hamdallaye et au carrefour à l’entrée de cette fameuse route Le Prince. Des habitants des quartiers (Cosa, Bambeto, Sonfonia) se disent bloqués et ne sont plus capables de vaquer à leurs activités respectives.

Continuer la lecture
Advertisement
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *