Connectez-vous

Afrique

Élections au Burkina Faso: la Céni à bout d’œuvre pour la bonne marche du double scrutin

Publié

le


Alors que le pays est en pleine campagne électorale, la commission électorale reçoit la candidature des différents candidats à la présidentielle et aux législatives. Lesdits scrutins se tiendront le 22 novembre 2020 alors que des assassinats se font recenser. Le président de la céni profite pour en rappeler les règles de sécurité.
À quelques parts du double scrutin, la Commission électorale œuvre pour la bonne marche des élections du 22 novembre. Le recrutement et la formation des membres des bureaux de vote est en cours selon Hamed Newton Barry, le président de la Céni : « Nous avons commencé à déployer le matériel lourd : les isoloirs et les urnes. Nous avons commencé par les régions les plus éloignées et nous sommes aussi en train de tester les régions difficiles, pour voir si éventuellement on peut y aller ou pas ».

Par ailleurs, Oumar Ouédraogo, le représentant du candidat du Congrès pour la démocratie et le progrès, se dit mécontent de la situation des régions où l’insécurité pourrait empêcher l’ouverture de certains bureaux de vote : « Nous sentons encore du bricolage. Quand, par exemple, on dit qu’il y a un certain nombre de bureaux qui ne seront pas ouverts du fait de la situation sécuritaire. Vraiment, nous ne sommes pas convaincus. »

Dimanche 09 novembre, le chauffeur d’un candidat à la députation a été assassiné par des hommes armés dans la région du Sahel. Occasion pour le président de Céni d’interpeller les candidats au respect des consignes sécuritaires en temps de crise sécuritaire.

Les résultats des scrutins seront publiés dès la fermeture des bureaux de vote et une fois validés par le centre de compilation. Moussa Zerbo, chargé de la surveillance électorale à l’Union pour le progrès et le changement trouve cela satisfaisant « Ce sont des choses que nous-mêmes avons souhaité. En tout cas, les choses se déroulent, pour le moment, normalement. »


Ivon Christian TOMAVO

Continuer la lecture
Advertisement
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *