Connectez-vous

Afrique

Crash d’un hélicoptère en Égypte: huit soldats trouvent la mort dans le Sinaï

Publié

le

Un crash d’un hélicoptère est survenu dans le Sinaï en Egypte jeudi 12 novembre 2020 faisant sept morts dans le rang des soldats de la Force multinationale d’observateurs pour le maintien de la paix entre l’Egypte et l’Israël.

7 morts dont 5 Américains, un Français et un Tchèque. C’est le bilan du crash d’un hélicoptère survenu au Sinaï en Egypte jeudi 12 novembre 2020. Cette information a été confirmée par une source témoin du drame et qui n’a pas livré les causes. Pour le moment, les enquêtes sont en cours pour élucider les dessous de cet accident qui a coûté la vie aux soldats de la paix. «Nous enquêtons de manière active sur un incident impliquant un de nos hélicoptères», a confirmé Brad Lynch, un haut responsable de cette force multinationale.
L’armée israélienne n’est pas restée indifférente à cette tragédie. Elle a mis à la disposition une unité d’élite pour venir au chevet des blessés sur place. Pour le porte-parole cette même armée, Jonathan Conricus, comme soutien, l’Etat d’Israël a décidé d’envoyer par hélicoptères des membres de l’unité IAF 669 basée à l’aéroport de Ramon, dans le sud d’Israël, près de la péninsule du Sinaï, dans l’est de l’Égypte. Cette force multinationale est chargée de sauvegarder la paix entre l’Egypte et l’Israël.

Trois ans après la signature du traité entre les deux pays, l’ONU a cessé de fournir des Casques bleus pour le Sinaï, l’Égypte et Israël. Cette force multinationale compte actuellement environ 1.100 soldats de différentes nationalités.
On y découvre surtout des Australiens, des Américains, des Canadiens et des Français. Frontière entre l’Israël et l’Egypte, le Sinaï avait été le théâtre d’affrontements avant la signature du traité de paix entre les deux nations en 1979. Aujourd’hui, ce territoire est secoué par les groupes armés dont l’organisation djihadiste État islamique (EI).

Advertisement
Continuer la lecture
Advertisement
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *