Connectez-vous

Culture

Coopération muséale entre le Bénin et la France: les appréciations de l’ambassadeur français Marc Vizy

Publié

le

Les membres des cabinets des ministres chargés de la coopération et de la culture, les directeurs et conseillers de l’ambassade de France, les cadres des différents ministères et structures, le directeur général de l’agence de promotion des patrimoines et le développement du tourisme et de la culture ont tenu une session du comité Ad hoc de mise en œuvre du programme de travail commun entre le Bénin et la France avec l’ambassadeur de la France au Bénin ,ce mardi 17 novembre à Cotonou.

Il y a moins d’un an, le gouvernement de la France et du Bénin ont signé un programme de travail commun en vue de renforcer leur coopération l’échange d’expérience et de savoir faire dans les domaines ayant trait à la protection, la conservation et la mise en valeur du patrimoine matériel et immatériel, entre autres archéologique, culturel et naturel des deux pays. 

La démarche du Bénin est de disposer d’un répertoire exhaustif de l’ensemble des œuvres culturels d’origine béninoise. La mission du comite Ad hoc consiste essentiellement à appuyer les ministères en charge de la culture et de la coopération dans le cadre du processus de restitution des biens culturels à travers l’actualisation de la feuille de route intégrée du processus. La poursuite du renforcement du cadre législatif et règlementaire en matière de patrimoine et de circularion des œuvres culturels au Bénin à travers l’élaboration du nouveau projet de test.

La première étape de ce partenariat est le retour au Bénin des 26 œuvres qui constituent le <<Trésor de Béhanzin>>, la procédure parlementaire qui permettra ce retour avance à bon rythme. Les visiteurs français ou étrangers des musées de France doivent pouvoir se nourrir du patrimoine culturel d’autres horizons, les visiteurs Béninois ou étrangers des musées du Bénin doivent aussi pouvoir profiter de patrimoine venu d’ailleurs.

<<La France ne se dérobera pas et y consacrera les moyens parce qu’il est juste que des œuvres de cette importance puisse retourner au Bénin et être admirees par la jeunesse de votre pays. Car le projet de partenariat que vous nous proposez, celui de contribuer à bâtir une politique muséale béninoise ambitieuse est exaltant et en cela, je dois vous remercier pour la confiance que vous nous témoignez en nous y associant >>, a souligné l’ambassadeur de la France Marc Vizy. Le gouvernement béninois s’engage dès lors à investir pour le réaménagement des sites touristiques.

 

Continuer la lecture
Advertisement
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *