Connectez-vous

Actualité

Bénin/Tournée présidentielle : « Notre rôle à nous tous est de nous corriger et de faire corriger ce qui ne va pas » dixit Talon à Bantè

Publié

le

Le chef de l’État, Patrice Talon a commencé sa septième journée de la tournée nationale ce vendredi 20 novembre 2020 dans la ville de Bantè. Cette journée d’échanges s’inscrivant dans le cadre de la reddition de compte a été marquée par le plaidoyer du Maire de la commune de Bantè, Edmond Laourou.

La première autorité de la ville de Bantè, Edmond Laourou, au nom de sa population a demandé au président Talon une grâce à l’endroit de l’ex ministre Komi Koutché pour son retour au pays. Mais cette doléances n’est pas restée sans réponse.

Le président Patrice Talon ne pense pas enfreindre à la justice en accordant un pardon a quelqu’un qui a fait des « impairs ».
« Nous avons à construire notre pays, y compris avec ceux qui ont fait des impairs par le passé », a répondu Patrice Talon. Le chef de l’Etat béninois indique que « le Bénin ne rejettera personne ». Il précise néanmoins que les personnes poursuivies et condamnées pour des faits de prévarication et autres doivent répondre de leurs actes.

« Pourquoi voulez-vous que des douaniers ont été emprisonnés, que des directeurs des impôts soient devant la justice et que quelqu’un parce qu’il est mon frère refuse de répondre ? », interroge Patrice Talon. Pour lui, « Notre rôle à nous tous est de nous corriger et de faire corriger ce qui ne va pas ».

Faut-il rappeler que Komi Koutché, ancien ministre de l’Economie et des Finances de Boni Yayi, a été condamné à 20 ans de prison depuis avril 2020 pour sa gestion à la tête du Fonds national de microfinance.

Ivon Christian TOMAVO

Continuer la lecture
Advertisement
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *