Connectez-vous

Afrique

Présidentielle au Burkina Faso: Le REN-LAC dénonce des distributions de gadgets de campagne

Publié

le

le Réseau national de lutte anti-corruption (REN-LAC) a constaté ce vendredi 20 novembre 2020, que la campagne pour les élections législatives et Présidentielle du dimanche prochain a été marquée par des distributions dans des proportions inquiétantes de vivres, d’argent et même de carburant. Le REN-LAC dénonce aussi les distributions de gadgets de campagne alors que la loi interdit ce genre de pratiques.

Dernier jour des campagnes pour la course des 13 candidats sur la liste électorale, c’est le moment pour les dernières meetings. Le réseau national pour la lutte anti corruption a dénoncé dans la matinée de ce vendredi la distribution par les candidats des gadgets aux populations.

Interdit depuis la transition, le REN-LAC trouve que la distribution des gadgets de campagne, les pagnes en Faso Danfani, les t-shirts, les casquettes et autres porte clé à l’effigie des candidats est un enfreint à la loi. Et pour ne pas se faire remarquer, les candidats ont trouvé une autre manière, ils ont trouvé le moyen de contourner la loi en distribuant pagnes et t-shirt sans logo. Juste aux couleurs du parti, précise le REN-LAC.

Notons que, « cette loi voulait que ces élections se fassent sans achat de conscience et en faisant ainsi, on voit qu’ils cherchent coûte que coûte à faire des achats de conscience et ça, c’est dommage. Nous, ce que nous demandons aux électeurs, c’est de faire fi de toute cette débauche d’argent et de voter selon leur intime conviction », a affirmé Sagado Nacanabo, secrétaire exécutif du REN-LAC. Ce dernier regrette toutefois le fait que les candidats ne respectent pas l’esprit de la loi.

Ivon Christian TOMAVO

Continuer la lecture
Advertisement
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *