Connectez-vous

Afrique

UA/Disparition de fonds des caisses : une enquête interne ouverte pour faire la lumière sur l’affaire

Publié

le

1 million de dollars aurait disparu du compte du Mécanisme africain d’évaluation par les pairs (MAEP) de l’Union Africaine présidée par Cyril Ramaphosa, a rapporté le média Jeune Afrique.

 Selon le Magazine, le MAEP de l’UA est au cœur d’une enquête interne. Certains employés ont engagé un bras de fer avec leurs dirigeants, accusés, entre autres, de népotisme, de favoritisme ou de corruption. Les documents rédigés en juillet par ces salariés dont a pris connaissance le Magazine panafricain, détaillent des allégations de « mauvaise gouvernance, corruption, népotisme, favoritisme […], menaces, chantage, intimidation et renvois arbitraires », au sein de l’UA.

 « Le MAEP devrait être à la pointe de la promotion des valeurs de l’Union africaine [UA] comme le respect, la loyauté, l’intégrité, l’impartialité, la transparence, la responsabilité, l’efficacité et le professionnalisme. Pourtant, son secrétariat continental semble aller dans la direction tout à fait opposée », pourrait-on lire  dans les documents.

Ces accusations dont fait rapport les documents se portent notamment sur le directeur général du secrétariat, le sud-africain Edward Maloka. «  Le processus de recrutement et de licenciement du secrétariat continental du MAEP est le plus cacophonique et non objectif que vous trouverez jamais dans les organes de l’Union Africaine », notent les documents rapportés par Jeune Afrique. Toutefois, le président de l’Union Africaine, Cyril Ramaphosa  ayant pris connaissance des documents a mis en place une commission d’enquête devant faire la lumière sur le dossier, rappelle le média.

Continuer la lecture
Advertisement
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *