Connectez-vous

Monde

Présidentielle 2022 en France : la volte-face de la maire de Paris

Publié

le

Invitée samedi 21 novembre 2020 sur BFMTV, la maire socialiste de Paris, Anne Hidalgo lorgne le fauteuil présidentiel.

«Je prendrai ma part à la présidentielle de 2022 », a déclaré Anne Hidalgo, la socialiste. Désormais, elle est citée comme probable candidate à l’Elysée. A cette sortie médiatique tonitruante, elle avertit les mauvaises langues contre son ambition politique. « Je mets en garde contre un ‘’crash démocratique’’ avec les candidatures actuelles », a-t-elle précisé.

En juin 2020, Anne Hidalgo a annoncé pourtant qu’elle ne serait pas candidate, que sa fonction de maire la comblait totalement. «Je ne veux pas qu’on rentre dans l’élection de 2022 en se disant ‘il n’y a pas d’autre alternative’ et ‘les 3 candidats en place on les connaît déjà’. Je pense que là, il y a beaucoup de risque de crash démocratique», a expliqué l’édile socialiste. Il invite les français à respecter son ambition politique. «Qu’on respecte y compris l’émergence de telle ou telle candidature (…) sans les dénigrer d’entrée de jeu», a-t-elle souhaité.

Interrogée sur sa relation politique avec le chef de file des Insoumis, Jean-Luc Mélenchon, elle a affirmé qu’elle «ne se retrouvait pas» dans sa candidature à la présidentielle.

Continuer la lecture
Advertisement
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *