Connectez-vous

Afrique

Guinée: le gouvernement interdit les manifestations au motif de la lutte anti-Covid

Publié

le

Le gouvernement guinéen a annoncé l’interdiction de grandes manifestations politiques dans tout le pays jusqu’à nouvel ordre en invoquant le Covid-19, mais l’opposition a dénoncé une instrumentalisation de la pandémie pour faire taire les adversaires du président Alpha Condé. L’interdiction, présentée comme un « rappel » par le gouvernement, est énoncée alors que le parti du principal adversaire de M. Condé à la récente présidentielle appelait à manifester mercredi.

« Le gouvernement rappelle aux partis politiques et mouvements alliés de la mouvance présidentielle, ainsi qu’à toutes les entités politiques et sociales, la suspension pour raison sanitaire des manifestations de masse sur toute l’étendue du territoire national », a dit le porte-parole du gouvernement Aboubacar Sylla dimanche soir sur la télévision nationale.

Advertisement
Continuer la lecture
Advertisement
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *