Connectez-vous

Afrique

Mesures contre Covid-19/Tunisie: montée en cascade des violences conjugales

Publié

le

En Tunisie, les violences faites aux femmes dans les foyers conjugaux ont connu une nette augmentation en raison du confinement du printemps et le couvre-feu imposé à 20h.

Selon les statistiques fournies par le ministère de la justice de la Tunisie, sur 7000 cas signalés, 126 plaintes ont été reçues. Le nombre de cas de violences faites aux femmes a connu une hausse. Nombreuses femmes ont fui leur foyer devenu un enfer. « Au niveau des centres d’accueil des femmes victimes de violence, le chiffre a augmenté de cinq fois. », a expliqué Ahlem Belhadj, pédopsychiatre à l’hôpital Mongi Slim du pays.

Selon Yosra Frawes, présidente de l’Association tunisienne des femmes démocrates, ce mouvement s’est amplifié durant le confinement.
Plusieurs raisons expliquent cette hausse vertigineuse des violences conjugales. Au nombre celles-ci, on peut citer des mesures mises en place pour lutter contre la pandémie de coronavirus. A cela s’est ajouté le couvre-feu toujours imposé à 20 heures. Ahlem Belhadj a trouvé que l’obligation pour les hommes de passer plus de temps à la maison a bouleversé l’équilibre de nombreux foyers. En Tunisie, dès 16 heures, des cafés restent fermés. Et cela pose également un problème au plan social. « Les hommes ont été privés de ce lieu de détente, donc cette mesure a entraîné beaucoup de difficultés. », a-t-elle complété.

Continuer la lecture
Advertisement
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *