Connectez-vous

Afrique

Présidentielle 2021/Congo-Brazzaville: l’opposition exige la refonte du fichier électoral

Publié

le

A quelques mois de la présidentielle de 2021, les acteurs politiques de la mouvance et de l’opposition du Congo-Brazzaville se concertent à Madingou. Objectif : trouver des solutions pour un scrutin apaisé.

Faire un état des lieux de la situation politique au Congo-Brazzaville et identifier des portes de sortie pour une présidentielle apaisée et crédible. C’est, entre autres, les objectifs de cette rencontre entre les acteurs politiques de ce pays. Deux formations politiques ont été invitées en fonction de leur poids électoral. Il s’agit du Parti congolais du travail (PCT), principal parti de la majorité présidentielle. Il est représenté par 15 personnalités. Il y a aussi la première force de l’opposition, l’Union panafricaine pour la démocratie sociale (Upads) avec quatre représentants. A cette séance, les débats se sont cristallisés autour de la question du fichier électoral. C’est l’opposition qui a soulevé ce volet important pour le bon déroulement de la prochaine présidentielle. Les opposants ont souhaité la refonte du fichier électoral et l’introduction de la biométrie. « Nous ne sortirons pas de Madingou les mains vides. Elles ne seront pas pleines non plus », a lancé l’un des représentants, Jean-Jacques Yhombi Opango. Prennent également part à cette rencontre, les délégués de la Commission électorale et de la société civile.

Continuer la lecture
Advertisement
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *