Connectez-vous

Afrique

Burkina Faso/Élection législative: Le MPP rafle la majorité des sièges parlementaires

Publié

le

 
Les résultats provisoires concernant les élections législatives au Burkina Faso sont désormais connus. Dans la nuit du samedi 28 novembre 2020, la Commission électorale nationale indépendante (CENI) a procédé à la proclamation de ces résultats.

Selon lesdits résultats, sur les 126 partis politiques en lice, seulement 15 ont obtenu des sièges grâce aux votes des 2 987 478 burkinakè, soit une participation de 50,70%.

Parmi les favoris, c’est le mouvement du peuple pour le progrès (MPP) du président réélu, Roch Marc Christian Kaboré, qui s’offre 56 sièges sur les 127 de l’Assemblée nationale. Ce qui n’est sans doute un surprise.

Le parti Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP), s’en suit avec 20 sièges. Quant au parti Nouveau temps pour la démocratie (NTD), elle amasse 13 sièges. Venu en quatrième place, l’Union pour le progrès et le changement (UPC) du chef de fil de l’opposition présente 12 sièges.

De ces résultats, le parti fondé par Blaise Compaoré, le congrès pour la démocratie et le progrès (CDP) revient au devant de la scène parlementaire derrière le MPP, parti du président réélu. Ce dernier a raflé la majorité des sièges. Ceci au détriment de l’UPC de Zéphirin Diabré, chef de fil de l’opposition.

Faut-il le rappeler, à l’issu des législatives de 2015, le MPP avait 55 députés contre 33 pour l’UPC (Union pour le progrès et le changement). Le CDP comptait quant à lui 18 députés. On note ainsi cinq ans après un changement avec le retour du CDP à la deuxième au détriment de l’UPC qui tient désormais la quatrième position.

Ci-dessous la liste des partis ayant obtenus de siège

Continuer la lecture
Advertisement
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *