Connectez-vous

Afrique

Ghana/ Violences électorales: 5 morts et 17 blessés graves

Publié

le

Au Ghana, malgré le calme, les élections générales du lundi 7 décembre 2020 ne se sont pas déroulées sans incidents.

Cinq personnes ont été tuées et 17 blessées. C’est le bilan fait par les observateurs pendant le déroulement des élections. Selon eux, plusieurs incidents ont marqué ce double scrutin du lundi, qui pourtant s’était déroulée dans le calme. « Entre 7 heures le 7 décembre (jour de vote) et 10 heures le mercredi 9 décembre, nous avons recensé à travers le pays (…) 21 incidents violents liés directement aux élections, qui ont entraîné la mort de cinq personnes par balles », a annoncé la police ghanéenne dans un communiqué.

Selon ce communiqué, au nombre des incidents éclatés, six concernent des coups de feu qui entraîné la mort de cinq personnes et 17 blessées. Entre lundi et mardi, le dépouillement se poursuivait dans les différentes régions du pays. Pour l’heure, les résultats ne sont pas encore connus. Le ton monte entre les deux principaux candidats, le président sortant et son principal rival, John Mahama. Les deux se renvoient la balle d’être à l’origine des escalades de violences.
A la veille de ce double scrutin, les deux ont signé un pacte de paix pour inciter leurs partisans à éviter toute violence.

Continuer la lecture
Advertisement
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *