Connectez-vous

Education

Initiative de la ceinture et de la route de la soie : 47 nouveaux étudiants bénéficiaires du Prix d’excellence chinois

Publié

le

L’Univers de l’excellence. Ils sont 47 étudiants à décrocher, pour le compte de la 2ème édition, le Prix d’excellence ‘’Initiative de la ceinture et de la route de la soie’’. Ce mardi 8 décembre 2020, ils sont entrés en possession de leurs différents lots, à la faveur d’une cérémonie solennelle co-présidée par le ministre béninois de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Eléonore Yayi Ladékan et l’ambassadeur de Chine près le Bénin, Peng Jingtao.

A en croire le président du comité d’organisation de cette édition, José Azandegbé, les lauréats sont sélectionnés dans 13 filières jugées utiles pour le développement du pays, et ceci dans toutes les universités publiques dont 4 pour l’Uac et 3 pour chacune des autres universités. Les lauréats ont reçu, mardi 8 décembre, leurs chèques d’un montant total de 15 millions de francs Cfa. En termes de particularité pour cette 2ème édition du Prix d’excellence Initiative de la ceinture et de la route de la soie, des lauréats ayant obtenu la plus forte moyenne dans leurs filières et ceux vivant avec un handicap sont primés, en dehors des meilleurs dans les filières de développement.

« C’est le fruit de la coopération dynamique et séculaire entre la Chine et le Bénin. Merci à l’ambassadeur qui a voulu accompagner notre pays une seconde fois avec une enveloppe de 15 millions. Au-delà de ce qui s’est passé l’année dernière, il y a eu l’identification de la meilleure fille et des meilleurs qui ont excellé tout en portant un handicap », a déclaré le ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Eléonore Yayi Ladékan.

Pour l’ambassadeur de Chine près le Bénin, Peng Jingtao, la solidarité est la seule solution pour construire une unité dans l’humanité, construire une communauté de destin pour tout le monde. Il ajoute : « Le parti communiste chinois a lancé un programme pour construire une Chine moderne encore plus ouverte d’ici 2035. Une opportunité pour tout le monde en pleine pandémie de coronavirus et le Bénin aussi en a profité pour créer un développement économique. Les résultats de fin d’année ont connu une hausse. Il s’agit donc d’une jeunesse qui a besoin d’un coup de pousse pour contribuer au développement ». 

Le secrétaire général du ministère des affaires étrangères, Hervé Djokpé a invité les lauréats à prouver l’importance de ce don de l’ambassade de Chine à la suite de leurs études. « Je voudrais vous féliciter et vous dire que c’est le début. L’excellence c’est tout un parcours. Vous êtes au début. Vous passez de la deuxième année en troisième année sans enjambement. Je souhaite que vous vous y accrochez. Nous avons voulu que ce prix impacte tout le monde et dans toutes les universités. Nous comptons faire davantage et mieux l’année prochaine », a conclu le ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Eléonore Yayi Ladékan.

Continuer la lecture
Advertisement
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *