Connectez-vous

Monde

Etats Unis : Donald Trump très en colère pour sa dernière fête de Noël à la Maison Blanche

Publié

le

Le président américain, Donald Trump, célèbre sa dernière fête de Noël à la Maison Blanche. Cependant, c’est dans un contexte de désespoir que ce dernier célèbre cette fête.

Avec la recrudescence des cas de COVID-19 aux États-Unis, le président américain a foulé pour une dernière fois la pelouse de la Maison Blanche, avant d’embarquer dans son hélicoptère, Marine One, puis de partir à bord d’Air Force One vers son club de Mar-a-Lago.

C’est dans ces jardins de la résidence présidentielle qu’il a livré quelques unes de ses performances les plus marquantes, face aux journalistes. Pendant quatre ans, Donald Trump a adoré ces moments où, dans le bruit des rotors de son hélicoptère, il affrontait la presse. Ceci, dans un mélange d’improvisation, de fanfaronnades, d’insultes; mais aussi, souvent, d’informations bien réelles livrées au détour d’une réprimande ou d’une boutade.

Par ailleurs, même s’il en raffole de ses moments, le président américain évite les journalistes ces derniers jours. Son dernier échange avec ceux-ci remonte au 26 novembre, jour de Thanksgiving. D’une humeur alors massacrante, il avait concédé qu’il quitterait la Maison Blanche le 20 janvier, même s’il n’acceptait pas la victoire de Joe Biden. « Bien sûr que je le ferai, et vous le savez », avait-il lâché. Retranché à l’intérieur de la Maison Blanche, Donald Trump a aussi mis fin à son habitude de faire venir régulièrement les reporters assister à des réunions de cabinet ou des rendez-vous avec des visiteurs.

Pour autant, le milliardaire républicain concentre sa communication sur Twitter, où il parle directement à ses 88 millions d’abonnés, parmi lesquels de très nombreux supporteurs inconditionnels.

Toutefois, la première dame, Mélania Trump compte faire de cette dernière fête de Noël un message d’apaisement aux Américains, après quatre années de présidence mouvementée.

Continuer la lecture
Advertisement
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *