Connectez-vous

Politique

Anonymat du parrainage au Bénin: les acteurs civils appellent la Cour constitutionnelle à se prononcer

Publié

le

Un nouveau recours a été introduit à la Cour constitutionnelle le lundi 11 janvier 2021 en ce qui concerne le parrainage pour la présidentielle à venir. Cette fois, ceux sont les acteurs civils regroupés au sein de l’initiative « Laissez-Moi Choisir 2021 » qui ont saisi la plus haute juridiction constitutionnelle.

A travers cette requête, ceux-ci aimeraient que l’institution se prononce sur l’anonymat des parrainages. Selon ces acteurs, l’imposition de l’anonymat ne garantit pas une pluralité de candidatures concurrentielles à la présidentielle 2021. « C’est dans cette logique que la société civile, dans la suite logique de l’initiative ‘’Laissez-Moi Choisir 2021’’, à travers un recours déposé par un membre de ladite initiative, a saisi la Cour constitutionnelle », a déclaré cette coalition de la société civile dans un post sur Twitter.

Faut-il le notifier, ce recours intervient alors que les députés et maires ont d’ores et déjà commencé par retirer les formulaires de parrainage. Un parrainage qui serait sous anonymat, à en croire la Commission électorale nationale autonome (CENA).

Pour rappel, l’initiative « Laissez-Moi Choisir 2021 » a été lancée par dix organisations de la Société civile qui réclament la suppression du parrainage des candidats à la prochaine présidentielles. Il s’agit de : Amnesty International Bénin, Associations des blogueurs du Bénin, Plateforme des acteurs de la société civile au Bénin (PASCIB), Social Watch, WANEP-Bénin. Mais aussi, Rifonga-Bénin, DHPD-ONG, Changement social Bénin, WILDAF Bénin et SOS Civisme.

Toutefois, reste à savoir s’ils obtiendront gain de cause. Ceci, vue que l’institution s’est déclaré « incompétente » à rendre inapplicable le parrainage.

Continuer la lecture
Advertisement
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *