Connectez-vous

Afrique

Centrafrique : la réélection de Faustin-Archange Touadéra validée par la Cour constitutionnelle

Publié

le

La Cour Constitutionnelle  centrafricaine a proclamé les résultats définitifs de la présidentielle. Tout comme, l’Autorité nationale des élections (ANE), l’institution a validé la réélection du président Faustin-Archange Touadéra. Selon les chiffres il est réélu avec 53,16% des suffrages au lieu de 53,92 % des voix proclamés le 4 janvier dernier par l’ANE.

Faut-il le notifier, les recours de l’opposition, qui invoquait des « fraudes massives », ont été tous rejetés. A en croire Danièle Darlan, présidente de la Cour constitutionnelle, les recours en annulation du processus électoral déposés par 13 des 16 candidats de l’opposition sont « irrecevables ».

Par ailleurs, la proclamation de ces résultats était initialement attendue pour ce mardi 19 janvier 2021. Cependant, la Cour constitutionnelle a justifié l’avancement de sa décision par les conditions sécuritaires du pays. Depuis mi-décembre, six groupes armés qui occupaient les deux-tiers de la Centrafrique se sont en effet alliés au sein de la Coalition des patriotes pour le changement (CPC). Ceux-ci mènent des attaques sporadiques mais parfois violentes, généralement loin de la capitale. Pour son premier discours depuis sa réélection officielle, le chef de l’État a toutefois appelé à la réconciliation nationale et déclaré tendre la main à l’opposition démocratique. Ceci, afin de ramener la paix dans ce pays d’Afrique de l’est.

Continuer la lecture
Advertisement
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *