Connectez-vous

Politique

Orden Alladatin : «Dans aucun de nos textes, il n’est écrit que le parlement doit être composé de mouvanciers et d’opposants »

Publié

le


Le parlementaire Orden Alladatin, était l’invité du média allemand DW au cours d’un entretien publié le mardi 19 Janvier 2021. L’élu de l’Union Progressiste a brossé l’actualité politique nationale et a évoqué la configuration de l’Assemblée nationale qui ne présente aucun élu provenant du parti de l’opposition.

À l’en croire, aucun texte de la République n’exige que le parlement béninois soit composé de la mouvance et de l’opposition. «Dans aucun de nos textes, il n’est écrit que le parlement doit être composé de mouvanciers et d’opposants », a-t-il laissé entendre en guise de réponse à ceux qui qualifient la 8ème législature de « monocolore ».

Pour le président de la Commission des lois à l’Assemblée nationale, le parlement, selon la Constitution béninoise doit être juste composée de majorité et de minorité et non de la mouvance et d’opposition. Toujours au cours de l’entretien, le député de la 8è législature a laissé entendre que, l’un des partis politiques siamois du pouvoir en place, pouvait choisir de virer dans l’opposition après les législatives de 2019.

« C’est un jeu de chaise. Nous aurons pu aller aux élections, l’UP et le BR qui sont les deux grands partis représentés à l’Assemblée nationale pour une raison ou pour une autre aurait pu faire une déclaration d’opposition à Patrice Talon », a-t-il affirmé.

Continuer la lecture
Advertisement
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *