Connectez-vous

Monde

Birmanie: les militaires prennent possession du pouvoir par un coup d’Etat

Publié

le

Le président birmane Win Myint ainsi que la première ministre birmane Aung San Suu Kyi et plusieurs hauts représentants de la Ligue nationale pour la démocratie (NLD) ont été arrêtés lors d’une opération militaire menée à l’aube, a déclaré ce lundi 1er février 2021 le porte-parole dudit parti. En effet, il s’agit d’un coup d’Etat mené par les forces militaires de Myanmar qui prennent désormais le contrôle du pays dont le général Min Aung Hlaing dirigera pendant une transition d’un.

Selon les informations, les militaires accusent les politiciens d’avoir procédé à des « fraude électorale massive ». De ce fait, l’armée compte diriger le pays pendant un an. Ceci, avant la tenue d’une élection qui selon l’armée sera une élection libre, générale et équitable. Faut-il le notifier, ce coup d’Etat survient après quelques jours de tensions croissantes entre le gouvernement civil et l’armée au sujet des élections contestées.

Le Myanmar, également connu sous le nom de Birmanie, était contrôlé par l’armée. Ceci, bien avant que les réformes de 2011 établissent un gouvernement dirigé par Aung San Suu Kyi, anciennement prix Nobel de la paix.  Toutefois, la communauté internationale rejette d’ores et déjà cette transition militaire.

Continuer la lecture
Advertisement
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *