Connectez-vous

Economie

Zone de libre-échange en Afrique : les trois blocs territoriaux accélèrent le processus d’intégration régionale

Publié

le

Les représentants des blocs économiques régionaux, se sont réunis le lundi 15 février 2021 par vidéoconférence. Cette rencontre qui implique la Communauté de développement de l’Afrique australe (SADC), le Marché commun de l’Afrique orientale et australe (COMESA) et la Communauté de l’Afrique de l’Est (CAE), vise à analyser les réglementations juridiques qui seront en vigueur au moment de la mise en œuvre de la zone de libre-échange tripartite.

Avec le lancement de la zone de libre-échange continentale africaine, ces trois blocs que sont le COMESA, la CAE et la SADC comptent accélérer le processus de la mise en oeuvre de la zone de libre échange.

Ainsi, plusieurs sujets étaient au coeur des débats au cours de ladite séance. Il s’agit entre autres, du projet de ligne directrice du mécanisme en trois parties sur la sécurité des déplacements dans la région pendant la pandémie de Covid-19.

Par ailleurs, l’une des recommandations faite lors de la réunion est que les pays qui n’ont pas encore ratifiés l’accord le fassent d’ici juillet prochain. Ceci, afin de permettre la mise en oeuvre de ladite zone d’échange.

Signé en 2015, l’accord sur la zone de libre échange implique 26 pays du nord au sud de l’Afrique. Faut-il le notifier, cet accord de libre-échange tripartite est la création d’une union douanière qui intègre les États membres de l’UA.

Continuer la lecture
Advertisement
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *