Connectez-vous

Afrique

Gabon : des manifestations contre les mesures anti-Covid tournent au vinaigre

Publié

le

Au moins deux personnes mortes. C’est ce qui ressort des manifestations des gabonais à Libreville, au Gabon, contre les nouvelles mesures anti-Covid-19 du gouvernement.

En effet, depuis le mercredi 17 février, la population gabonaise était dans les rues maniant des casseroles, des poêles et des bouteilles en plastique pour dénoncer ce qu’ils appellent les mesures «suicidaires» adoptées par le gouvernement pour lutter contre le coronavirus. Cependant, tout à dégénéré en chaos dans la nuit de jeudi à vendredi 19 février 2021. les forces de l’ordre aurait ouvert le feu sur les manifestants qui se devenait nombreux.

Pour rappel, suite à l’apparition de la nouvelle variante du virus dans le pays, des mesures ont été émis par le gouvernement. Au nombre de ceux-ci figure : un couvre-feu dès 18 heures ; plus de déplacements sans autorisation spéciale hors de Libreville et ses environs ; les vols internationaux limités à deux par semaine et par compagnie ; amende ou fermeture d’un mois pour les commerces qui ne respecteront pas les mesures barrières.

Des mesures dont la population est en désaccord. Toutefois, le président Ali Bongo a convoqué vendredi une réunion avec son conseil des ministres et une réaction est attendue du gouvernement. Faut-il le notifier, à la date du 18 février 2021, le Gabon compte à son actif 13.107 cas confirmés de coronavirus avec 11.955 récupérations. À ce jour, 75 décès ont été enregistrés.

Advertisement

Continuer la lecture
Advertisement
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *