Connectez-vous

Politique

Bénin : Irénée Agossa dévoile ses divergences avec « Les Démocrates »

Publié

le

Invité ce dimanche 21 février 2021, sur l’émission Gros Plan, le candidat au poste de Vice-Présidence pour la Présidentielle d’Avril 2021, Irénée Agossa a livré les dessous de ses démêlés avec son ex firmation « Les Démocrates ». Au cours, de cette émission coproduite par Bénin Web TV et Le Portail, le candidat est longuement revenu sur les questions ayant trait à son exclusion du parti « Les Démocrates ».

Irénée Agossa, n’est pas allé de main morte. Selon lui, les membres du Parti » Les Démocrates  » n’ont jamais nourri l’ambition de prendre part à la Présidentielle d’Avril prochain. « Ils ne sont pas du tout dans la volonté d’aller même aux élections. C’est eux qui trompent le peuple » a-t-il fait savoir, avant de donner les raisons pour lesquelles il s’est vu exclu du parti. A en croire les propos du candidat, sa division avec la formation politique, fait suite à trois tendances.

La première faisait état de ceux qui étaient pour l’usage d’autres moyens pour réaliser l’alternance au sommet en avril prochain. La deuxième tendance, fortement soutenue par le président d’honneur Yayi Boni, prônait l’alternance à condition que certains préalables soient réglés. Il s’agit entre autre de la levée du parrainage, le retour des
réfugiés et le respect des lois de la Cour Africaine des Droits de l’Homme et des Peuples (CADHP).

Enfin, la troisième tendance rejoint le désir de Irénée Agossa d’aller aux élections peu importe les lois. Cependant, il compte les
modifier et changer de système, une fois élu.

En ce qui concerne le processus de désignation des candidats, Irénée Agossa a été éjecté de la liste des candidats du parti. « Ils ne croyaient pas en moi. Ils m’ont méprise. lls m’ont même dit que je ne peux pas. Je dérangeais leur intérêt », a déclaré Irénée Agossa qui était surpris de se voir sortir de la liste des 9 candidats retenus par la formation politique. Ceci, malgré qu’il avait rassuré avoir les parrainages qu’il fallait et les 50 millions de caution.

Pour autant, Irénée s’étonne que les leaders du Parti « Les Démocrates » aient même refusé sa main tendue alors que leur liste de candidature était rejetée et qu’il se proposait d’aller aux élections sous la bannière dudit parti. Ceci étant, son duo s’est toutefois contenté de se présenter au scrutin présidentiel sous une autre bannière.

Continuer la lecture
Advertisement
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *