Connectez-vous

Société

Consultation du fâ pour une période électorale apaisée: Dah Mèhou Rabbi Tan, une chance pour le Bénin

Publié

le

Loin de ceux qui gigotent au quotidien et font croire au peuple, leur intérêt dans la lutte pour la paix durable, Sa Majesté Mèhou Mètolé Sounvi Sounkpé Rabbi Tan s’illustre de fort belle manière et par des actes qui dénotent de tout son engagement à allumer la flamme de l’amour et de la quiétude là où regnerait le bordel. En effet, après ses nombreuses initiatives porteuses, ce garant certifié de la tradition et homme averti de la spiritualité, a donné sa caution pour une cérémonie de consultation et de prière pour la paix. Au nom de cette paix, le Ministre des Affaires Sociales du Palais Royal d’Allada, Président d’honneur de l’Union des Dignitaires de la Religion Endogène du département de l’Atlantique, a mobilisé ses pairs pour emprunter le chemin de l’art divinatoire aux fins de régler les conflits internes qui se posent et de circonscrire le mal. C’est un acte de haute portée sociale qui tire ses profondes origines de la tension actuelle qui prévaut dans le pays à quelques jours de la présidentielle du 11 Avril 2021. Comme il a baptisé son ONG, l’astrologue donne la preuve que les populations doivent vivre mieux dans leur République. Pour une élection présidentielle apaisée, le fâ a été interrogé devant une ribambelle de professionnels des médias et de dignitaires. Le principal signe révélé est le Gbé lètè. Des explications de plusieurs Boconons et prêtes du fâ, il y a bien des enseignements essentiels qui se dégagent. Il faut à cet effet, prendre des dispositions idoines pour passer le cap du scrutin sans anicroche. Le fâ appelle le peuple à la sérénité et annonce quelques conflits internes entre des autorités bien placées et leurs épouses. Ce dernier aspect soulevé porte des germes de division, s’érige en problème à régler urgemment.  »La colère de l’épouse de l’autorité a des répercussions sur les deux », précise Boconon Djogbénon. Toutefois, la réélection du Chef de l’État en exercice et candidat à sa propre succession est reprécisée par cet art. Il en donne la garantie et alerte sur la politique de nuisance de certains acteurs. Ceux qui tenteront de nuire à leurs prochains, tomberont dans leur propre piège et se feront sans aucun doute, ridiculer dans leurs agissements. Les deux autres signes Abla ogbé et Gbé SA viennent appuyer le premier dans les révélations. Les tiraillements politiques n’étant pas de nature à consolider la paix, il est plus urgent de prendre conscience à tous les niveaux. Car, le fâ voit un avenir radieux pour les fils et filles du pays à condition que les équations mineures et majeures soient résolues. En somme, il n’y a rien à craindre visiblement quant-au déroulement sans  »égratignures » du processus électoral en cours. Les sacrifices et libations viendront dans l’immédiat, pour conjurer le mauvais sort et remettre les choses en ordre. Et, les dignitaires et Boconons présents, se sont félicités de cette initiative apolitique qui apporte des réponses efficaces à la politique au Bénin à une période critique ; une initiative fortement soutenue par le généreux et grand artisan de paix, Dah Mèhou Mètolé Sounvi Sounkpé Rabbi Tan. L’homme qui n’est pas à son premier essai dans lesdites œuvres, doit être porté au panthéon de la gloire, pour son esprit d’ouverture et de sacrifice, le tout corroboré par la mise en place d’une lourde artillerie compatible à la sécurité de chaque citoyen préoccupé par le réel développement de sa Nation. C’est vraiment du  »Hwendo Mabou ».

Continuer la lecture
Advertisement
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *