Connectez-vous

Politique

Présidentielles 2021/Appel à la paix : Des femmes et des jeunes proches du Duo Kohoué-Agossa donnent l’exemple dans le Couffo

Publié

le

Ce dimanche 07 mars, des femmes et jeunes du Couffo ont lancé un appel pour des élections apaisées. Une sortie citoyenne et politique bien appréciée. C’est une date symbolique (la veille de la journée internationale des droits des Femmes) que les femmes du Couffo acquises à l’idéal politique du candidat Corentin Kohoué ont choisi pour poser un acte citoyen. En effet, c’est dans la commune de Dogbo qu’elles se sont mobilisées pour demander des élections apaisées.

« Résolument engagées derrière le duo Kohoué-Agossa, nous invitons toutes les femmes de la 12ème circonscription électorale à œuvrer pour la paix, avant, pendant et après les joutes électorales. Aucune alternance crédible n’est possible sans la paix. La paix n’est donc pas un vain mot, mais un comportement. », a lancé Mathilde Lokossou, Porte-parole des Femmes Battantes et gagnantes de la 12eme circonscription électorale. Celle-ci a invité ses sœurs du Couffo à être exemplaires avant, pendant et après la campagne électorale qui démarrera dans quelques jours. » Nos actes et paroles doivent refléter notre souci de maintenir le climat de paix dans le pays » a-t-elle renchéri.

Les autres intervenantes à cette sortie, notamment Mesdames Gisèle Kohoué et Angèle Djoko ont abondé dans le même sens, un appel à la paix dans le contexte électoral.

La voix des jeunes

Dans la même journée de ce dimanche 07 mars à Azovê, les jeunes du département du Couffo se sont rassemblés pour dire leur intention de travailler pour le duo de la Dynamique de la Restauration de la Confiance, dans un climat de paix dans notre pays. Leur appel à la paix est allé en direction de tous les Béninois, notamment des acteurs politiques.

« D’une part, nous voulons montrer combien l’idée de paix est importante, aussi bien sur le plan local que national. Les deux sont aussi importants, l’un ne va pas sans l’autre. D’autre part, nous voulons montrer que les jeunes ont quelque chose à dire sur des sujets aussi précis que le retour de la démocratie. Nous exigeons un Bénin sans violence pour qu’une autre richesse naisse : la Paix dans nos cœurs. », a déclaré Jean Daniel Dènou (JDD), le Responsable des jeunes du Couffo. Pour les camarades de JDD,  » aucune alternance crédible n’est possible sans un climat de paix durable ».

En marge de ces deux manifestations d’appel à la paix, les militants de la Dynamique Restaurer la Confiance ont affiné leurs stratégies de campagne afin de créer la bonne surprise au soir du 11 avril.

Continuer la lecture
Advertisement
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *