Connectez-vous

Afrique

Ouganda/Présidentielle: l’opposant Bobi Wine ne lâche pas l’affaire

Publié

le

A la conférence de presse ce mardi, l’opposant Bobi Wine, candidat malheureux au scrutin présidentiel de janvier 2021 face au président sortant en Ouganda, conteste les résultats.

Bobi Wine réclame toujours sa victoire à la présidentielle de janvier dernier. En conférence de presse, l’opposant principal au président sortant Yoweri Museveni est remonté contre le pouvoir en place. Il a retiré son recours à la Cour suprême, avançant la partialité des juges. « Je suis ici pour annoncer une nouvelle fois, que nous sommes tout seuls. C’est aujourd’hui devant le tribunal du peuple que nous remettons notre recours. Et le peuple ougandais doit maintenant délibérer pour juger cette affaire », a-t-il scandé.
Mais, l’artiste chanteur reconverti en homme politique, ne souhaite pas l’effusion du sang . « Je vous appelle à vous soulever, pacifiquement et sans armes, pour manifester contre un régime qui nous oppresse. Ils nous ont oppressés, ils nous ont exploité, et ils nous ont transformé en esclaves dans notre propre pays », a lâché le conférencier. Sa formation politique compte rendre sur son site internet toutes les preuves avancées devant la Cour suprême.
Bobi Wine a formulé des demandes aux autorités ougandaises. L’ouverture d’une enquête indépendante sur les élections, la libération des membres de son parti toujours en détention, le retour de personnes déclarées disparues, sont entre autres, des requêtes faites au pouvoir au nom du maintien de la paix.

Continuer la lecture
Advertisement
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *