Connectez-vous

Actualité

«Beyond Walls»: le Bénin au cœur de la dixième étape du projet de l’artiste Saype

Publié

le

Le Bénin a accueilli la dixième phase du projet « Beyond Walls » de l’artiste urbain Guillaume Legros alias Saype, le jeudi 11 mars 2021. Pour l’occasion, l’artiste a choisi deux lieux emblématiques d’une histoire tragiquement marquée par l’esclavage.

Le premier lieu a été le village d’Abouta dans la ville de Ouidah, l’une des principales portes de la traite négrière. Elle fut l’un des points de départ d’une traversée sans retour, que firent des millions d’Africains outre Atlantique. En parallèle, la cité lacustre de Ganvié, où trouvèrent refuge les populations fuyant les razzias esclavagistes a été le deuxième lieu choisi par l’artiste.

En effet, à travers, les gigantesques fresques de mains de Beyond Walls, l’artiste franco-suisse souhaite mettre en lumière la richesse des populations locales et transmettre un message optimiste, rassembleur et porté vers un avenir commun. Au visuel d’apparence commune, les fresques de l’artiste véhiculent également une symbolique spécifique à l’histoire et à la culture des lieux visités.

Pour rappel, les œuvres de Saype sont réalisées à l’aide d’une peinture écologique composée notamment de craie et de charbon dont l’artiste est l’inventeur. Ce projet entamé par l’artiste il y a de cela deux ans à déjà traverser trois continents. Ceci, avec un total de 37 poignées de mains réalisées et 77300 m² recouverts de ladite peinture écologique.  Toutefois, cette dixième étape en deux volets, devrait être prochainement complétée par une nouvelle destination. Cela permettra au projet d’atteindre un nouveau continent sur la route de ceux qui, durant cette dramatique période, sont définitivement partis.

Advertisement
Continuer la lecture
Advertisement
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *