Connectez-vous

Santé

Polémique autour du vaccin AstraZeneca : le Mali suspend le vaccin anti- Covid

Publié

le

Le doute qui règne autour du vaccin AstraZeneca est loin d’être levé. A l’instar de plusieurs pays européens et africains, le Mali a décidé de suspendre à son tour l’utilisation du vaccin britannique. Ceci, en attendant de s’assurer de l’efficacité du vaccin sans effets secondaires atroces.

Ayant déjà reçu près de 390.000 doses dudit vaccin, ce pays du sahel ne compte pas ce précipité pour la campagne de vaccination. A en croire le Haut représentant du président de la transition, « il serait prudent, au nom du principe de précaution, de surseoir à l’utilisation de ce vaccin sous réserves d’acquisition d’autres types de vaccin ». Faut-il le notifier, cette décision a été rendu publique à travers une lettre adressée au Comité scientifique.

Cependant, l’organisation mondiale de la santé et l’Agence Européenne des médicaments (EMA) tentent de dissiper ce doute qui plane depuis peu sur ledit vaccin. Jeudi, le régulateur européen a affirmé que le vaccin AstraZeneca est « sûr et efficace » et n’est pas lié aux effets secondaires constatés chez les personnes vaccinées. De même, l’OMS a à travers une déclaration officielle avait recommandé mardi, la poursuite de la vaccination avec AstraZeneca. Selon l’institution elle pourrait faire de nouvelles mises à jour, « demain ou à tout moment en cas de changement dans cette recommandation ».

Pour autant, la France a annoncé tard dans la nuit du jeudi, qu’elle mettra fin à la suspension du vaccin AstraZeneca ce vendredi 19 mars 2021. Reste à savoir, si d’autres pays emboîteront les pas à ce dernier.

Advertisement

Continuer la lecture
Advertisement
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *