Connectez-vous

Culture

2ème édition du FEBCI : la fraternité de deux pays frères célébrée

Publié

le

A l’occasion de la deuxième édition du Festival Bénin Côte d’Ivoire (FEBCI) qui s’annonce à grand pas, une conférence de presse a été effectuée par l’agence de Communication et d’événementiel « Paas Services », initiateur dudit festival. Au cours de ladite conférence qui s’est tenue à Azalaï Hôtel de Cotonou, le samedi dernier, les organisateurs ont levé un coin de voile sur la célébration de ce festival.

« La solidarité et la cohésion sociale, des valeurs citoyennes pour une intégration africaine effective ». Tel est le thème autour duquel les participants à la deuxième édition du FEBCI auront à méditer. A en croire, Ulrich Vivance Kpoguè, chargé de communication de Febci au Bénin, ce festival est né dans un but précis. « Depuis l’accession à l’indépendance du Bénin et de la Côte d’Ivoire respectivement les 1er et 7 Août 1960, une grande fraternité est née au sein des deux peuples au point où la Côte d’Ivoire regorge aujourd’hui la plus grande sinon l’une des plus grandes communautés Béninoises de l’étranger », a-t-il fait savoir. Cependant, « force est de constater une absence totale d’évènements majeurs permettant de rassembler en un même endroit et à une même date les communautés vivant en Côte d’ivoire autour des valeurs culturelles, économiques et sociales », a révélé  Ulrich Vivance Kpoguè.

En vue de pallier à ce problème, « il est donc apparu noble pour l’agence de Communication et d’évenementiel « Paas Services » de réunir toutes les communautés autour d’un idéal, un grand festival dénommé « Festival Bénin Côte d’Ivoire (Febci) », indique ce dernier. Ainsi, après le succès figurant de la première édition, le terrain municipal (terre rouge) de la commune de Port bouet à Abidjan en Côte d’Ivoire, abritera la deuxième édition dudit Festival qui aura lieu du 28 au 30 mai 2021. Pour ce fait, les habilitations requis sont déjà obtenues pour la bonne mise en œuvre de l’évènement.

Faut-il le notifier, plusieurs activités sont prévues pour l’occasion. Il s’agit : des panels scientifiques, des actions sociales et humanitaires, des activités culturelles, artistiques, touristiques, culinaires et des distinctions… Au regard de l’envergue de cet évènement, l’agence « Paas Services » compte « créer une diaspora solidaire, prospère et consciente de son rôle dans le développement des deux Nations », a conclu Ulrich Vivance Kpoguè.

Continuer la lecture
Advertisement
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *