Connectez-vous

Afrique

Cameroun: Christian Tumi, l’archevêque de Douala est décédé

Publié

le

Au Cameroun, Christian Tumi, archevêque émérite de Douala est décédé ce samedi 3 avril dans un hôpital de la ville.

L’église catholique camerounaise en deuil. Christian Tumi, archevêque émérite de Douala n’est plus. Né en 1930 à Kikaikelaki, Christian Tumi était retraité de l’autel des paroisses depuis 2009 après 43 ans de vie de prélat. Il a joué un rôle important le règlement de la crise aglophone qui secoue le Nord du Cameroun. Christian Tumi s’est investi pour tenter de ramener la paix dans cette région du pays. Son combat pour la paix dans le Nord du Cameroun lui causait beaucoup d’ennuis. En novembre 2020, il avait été enlevé, puis libéré 24 heures plus tard, par des hommes armés se réclamant de la sécession anglophone.

De nombreuses personnalités pleurent son décès.Elie Smith est un des proches du prélat défunt et ancien porte-parole de la Conférence épiscopale anglophone du Cameroun. Il regrette la mort d’un homme de paix et de dialogue. « Il était quelqu’un qui était sincère, qui disait la vérité au pouvoir, ce qui a fait qu’il y avait un regard très controversé vis-à-vis de lui », a-t-il témoigné. Selon lui, Christian Tumi n’hésitait pas à cracher la vérité aux responsables camérounais. « Il disait toujours qu’il reconnaissait Paul Biya en tant que président mais que la doctrine sociale de l’église l’obligeait à dire la vérité au pouvoir », a souligné Elie Smith.

Advertisement
Continuer la lecture
Advertisement
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *