Connectez-vous

Politique

Présidentielle au Bénin : « les vrais contradicteurs au régime sont au Bénin, pas en fuite » dixit Alain Orounla à Lokossa

Publié

le

A travers une sortie médiatique tenue le mercredi 31mars 2021 à Lokossa, le ministre de la communication et de la poste, et porte-parole du duo-candidat Talon-Talata s’est prononcé sur la situation des exilés politiques.

A l’en croire,  le fait que l’on soit contre le régime au pouvoir est de droit et personne ne peut en vouloir à ceux-ci. A ce sujet, ceux qui ont pris l’initiative de quitter le pays suite à des démêlés avec la justice béninoise, ne doivent pas être considérer comme étant des exilés politiques d’après le ministre. Pour lui, il s’agit d’un abus de langage quand on parle d’exilés car, ceux qui se disent exilés, sont quelques acteurs politiques ayant des différences avec la justice mais qu’ils refusent de subir. Cependant,  celles et ceux qui sont de véritables opposants au régime sont au Bénin et non à l’extérieur. « On peut être opposant et vivre tranquillement sur le territoire béninois. La preuve en est que les vrais opposants, les vrais contradicteurs au régime sont au Bénin, pas en fuite », a martelé Alain Orounla.

Par ailleurs, le porte parole du gouvernement s’est également opiné sur les réformes politiques qui auraient conduit à un scrutin exclusif. Selon lui,  ceux qu’on dit exclus l’ont été parce qu’ils se sont mis eux-mêmes en marge de la société.  A cet effet, Alain Orounla déclare que « lorsqu’un délinquant décide de rompre les règles du vivre en commun, on ne l’exclut pas. Il s’exclut surtout lorsqu’il ne veut pas rendre compte ». 

Advertisement
Continuer la lecture
Advertisement
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *