Connectez-vous

Actualité

Bénin / Appel à la révolte de l’opposition : la vive réaction du ministre Alain Orounla

Publié

le

6 avril 2016 – 6 avril 2021. Cela fait exactement 5 ans jour pour jour que le président de la République du Bénin Patrice Talon a pris les rênes du pourvoir. Pour l’opposition, ce jour décisif devrait être celle du départ du président Talon du pouvoir. Cependant, en fonction de la révision de la constitution, le Chef de l’État bénéficie d’une prorogation de 45 jours à la Marina. Rejetant cette nouvelle constitution et donc cette prorogation du mandat du président Patrice Talon, les différents leaders de l’opposition radicale ont appelé à des manifestations pacifiques le 6 avril 2021.

Ne pouvant rester indifférent à cet appel de l’opposition, le ministre de la communication et porte-parole du gouvernement, Alain Orounla, a vivement réagi. Reçu lors d’un entretien sur la radio Gerddes FM le lundi 05 avril 2021, le ministre a opiné sur la question.  À l’en croire, rien ne se passera ce mardi 06 avril 2021. Selon ce dernier, cet appel de l’opposition radicale est assimilable à des appels à « l’insurrection ». Pour ce fait, le gouvernement a pris ces dispositions.  « Nous avons averti lorsque ces appels à la criminalité ont été lancés », a martelé Alain Orounla qui invite les  autorités policières et judiciaires à prendre également leurs responsabilités

Par ailleurs, le ministre rassure la population et exhorte ceux-ci à la clairvoyance. Car d’après lui, ces personnes se disant de l’opposition sont au frais à des kilomètres de Cotonou, mais invitent « les pauvres béninois à aller sacrifier leur vie pour une cause totalement oiseuse ». Toutefois, a laissé entendre le ministre, « l’élection aura lieu le 11 avril. La date d’aujourd’hui est calme et ça sera calme. Demain, il ne se passera rigoureusement rien ».

Advertisement
Continuer la lecture
Advertisement
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *