Connectez-vous

Politique

Bénin/Violences électorales: les opposants Tamegnon et Hountondji déposés en prison

Publié

le

Le procureur spécial près la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (Criet), Mario Métonou a décerné, ce vendredi 9 avril 2021, un mandat de dépôt contre deux opposants au régime de Patrice Talon, pour des faits de terrorisme notamment dans le cadre des manifestations en cours, contre le régime de Cotonou, dans plusieurs villes du pays.

L’ancien Directeur général de la Société de gestion des marchés autonomes (Sogema), Joseph Tamegnon et l’ancien ministre Alexandre Hountondji séjournent désormais à la prison civile de Porto-Novo.

Ils rejoignent ainsi la longue liste des manifestants anti Talon, qui ont donc déclenché depuis le 6 avril un mouvement de contestation du prolongement du mandat du chef de l’Etat, candidat a sa propre succession, pour le compte de la présidentielle du 11 avril prochain.

Patrice Talon a prêté serment le 6 avril 2016, et pour l’opposition radicale, ce mandat devrait impérativement prend fin le 5 avril 2021, en dépit de la révision constitutionnelle intervenue en 2019, qui a rallongé ledit mandat de 45 jours et l’autorise à rester en fonction jusqu’à la prestation de serment du nouveau président.

Continuer la lecture
Advertisement
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *