Connectez-vous

Politique

Burkina Faso : Blaise Compaoré mis en accusation pour l’assassinat de Thomas Sankara

Publié

le

C’est l’annonce faite ce mardi par la justice militaire et relayée par plusieurs médias d’Afrique et du monde.
L’ancien président du Burkina Faso Blaise Compaoré a été mis en accusation avec une dizaine d’autres personnes dans le dossier de l’assassinat de son prédécesseur Thomas Sankara en octobre 1987.

Le 19 janvier dernier, la Chambre de contrôle du tribunal militaire avait débuté l’examen de la procédure de mise en accusation des inculpés, la jugeant respectée avant de passer au procès.

Selon le délibéré rendu public mardi, outre Blaise Compaoré, un de ses proches, Gilbert Diendéré, et 12 autres personnes ont été mises en accusation, rapporte l’agence Xinhua.

Elles sont poursuivies pour différents chefs, dont ceux d’attentat à la sûreté de l’Etat, d’assassinat, de faux en écriture publique et de recel de cadavres.

Thomas Sankara, né le 21 décembre 1949 à Yako en Haute-Volta et mort assassiné le 15 octobre 1987 à Ouagadougou au Burkina Faso, est un homme d’État anti-impérialiste, révolutionnaire, socialiste.

Continuer la lecture
Advertisement
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *