Connectez-vous

Société

1er Mai au Bénin : Cyrille Gougbédji dit Dah Alodéou échange avec les artisans de Covè

Publié

le

Le Gestionnaire mandataire de l’Agence nationale d’identification des personnes (Anip), Dr Cyrille Gougbédji était avec les différents artisans de la commune de Covè. Ceci, à l’occasion de la célébration du 1er mai, Journée internationale du travail. Cette rencontre qui a eu lieu le samedi 01 mai 2021 à la Maison des artistes musiciens du Plateau d’Agonlin à Covè avait pour but d’annoncer les différentes prestations de l’Anip a l’endroit des artisans. Par ailleurs, cette manifestation entend également réunir les artisans des communes du Plateau d’Agonlin qui réunit les communes de Covè, de Zangnanado et de Ouinhi en une communauté de développement, une force d’appui pour transformer les conditions socio-économiques des populations (C.A.P.A).

A en croire le Secrétaire administratif du Syndicat national des ouvriers du bâtiment et des travaux publics du Bénin (Synaob-Tp), le travail occupe une place essentielle dans nos sociétés en général et béninoises en particulier. « C’est une des bases de l’économie. C’est la source principale des revenus qui autorise l’accès à la consommation et à l’insertion sociale », a-t-il ajouté. Par ailleurs, M. Symphorien Sangnidjo a, au nom des membres du Synaob-Tp, remercié le Gestionnaire mandataire de l’Anip, Cyrille Gougbédji dit « Dah Alodéou » pour son initiative syndicale. Il a également fait savoir que les infrastructures publiques et privées sont très importantes dans la vie de l’homme et contribuent à l’assainissement du cadre de vie. A cet effet, il a décerné un satisfécit au Président Patrice Talon pour avoir intégré dans son Programme d’actions du gouvernement (Pag), l’artisanat dont le secteur des travailleurs de bâtiment reste primordial.

Renchérissant ses propos, le président du Collectif des associations et groupements professionnels des artisans de Ouinhi, Zangnanado et de Covè, Joachim Atchovi a précisé à « Dah Alodéou » que les artisans de Covè ont besoin de leur soutien et concours dans leurs projets de formation, de la construction de leur siège et à la recherche des partenaires financiers. « Nous artisans, nous participons au développement de la Nation par le payement des taxes et impôts de nos entreprises mais nous sommes laissés pour compte », a-t-il déploré. Il a pour clore ses propos, invité tous les artisans des communes à faire diligence pour aller se faire enrôler lors de la 2ème phase du Recensement national des artisans (RNA) pour leur bien-être. Pour le Directeur départemental de l’enseignement secondaire, technique et de la formation professionnelle, Dieudonné Gambiala, c’est une initiative louable et c’est pourquoi, il a exhorté les artisans de Covè à se donner la main pour le développement de la commune de Covè.

Dans son adresse, le Gestionnaire mandataire de l’Anip, Dr Cyrille Gougbédji a fait observer que le 1er mai est une journée pour rendre un hommage au travail en tant que valeur sociale qui élève l’individu au sein de la communauté et qui contribue au développement de la société. Aussi, a-t-il poursuivi, le Chef de l’Etat, Patrice Talon veut de ce quinquennat celui réservé aux métiers d’artisans pour en faire une force pour le développement du Bénin. Et c’est pourquoi, il a exhorté les artisans du Plateau d’Agonlin à ne pas rester en marge du RNA. « L’artisanat constitue effectivement 13% du Produit intérieur brut (Pib) et 25% de bras valides se livrent à l’artisanat dans 175 métiers. Le 1er mai est un jour de réflexion des artisans sur leur devenir surtout pour améliorer leurs conditions de vie et de travail », a-t-il conclu. Signalons que cette conférence-débat a pris fin par le lancement de l’album de l’artiste As Remondo qui a été vivement soutenu par Dah ALODEHOU.

Continuer la lecture
Advertisement
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *