Connectez-vous

Monde

Admission des réfugiés aux États-Unis : L’administration Biden passe de 15.000 à 62.500 par an

Publié

le

Un peu plus de trois mois qu’il a rejoint le douillet fauteuil présidentiel à la Maison Blanche, Joe Biden marque les esprits avec des actions fortes. La dernière est l’augmentation du plafond annuel des nouveaux réfugiés autorisés à entrer aux États-Unis à 62.500. Cette décision est intervenue après les réactions négatives suscitées le mois dernier par sa décision de maintenir le nombre au niveau fixé par l’administration précédente.

Nette augmentation

Ce nouveau nombre, en vigueur pour l’exercice 2021 qui va se terminer le 30 septembre, marque une nette augmentation par rapport au plafond de 15.000 fixé par l’administration Trump pour la même période de 12 mois.

« Cela efface le nombre historiquement bas de 15.000 fixé par l’administration précédente, qui ne reflétait pas les valeurs de l’Amérique en tant que nation qui accueille et soutient les réfugiés », a fait savoir le président Joe Biden dans un communiqué rapporté par plusieurs médias dont Xinhua.

Biden a assuré que son administration accentuerait ses efforts pour étendre la capacité du pays à admettre des réfugiés, « afin que nous puissions atteindre l’objectif de 125.000 admissions de réfugiés que j’ai l’intention de fixer pour l’année fiscale à venir ».

Continuer la lecture
Advertisement
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *