Connectez-vous

Actualité

Multiple appel à la libération de Joël Aïvo : la vive réaction du porte parole du gouvernement

Publié

le

À la faveur du point de presse du Conseil des ministres ce mercredi 05 mai 2021, le ministre de la communication et porte-parole du gouvernement, Alain Orounla a opiné aux sujets des nombreux appels pressants des associations du droit constitutionnel pour la libération de l’universitaire Joël Aïvo.

Pour le ministre, ces appels seraient un moyen pour mettre la pression sur le gouvernement ou sur la justice du pays. Mieux, « il ne manquerait plus que des appels au soutien des syndicats des crimes et des associations de terroristes pour que le tableau soit complet », a fais savoir le ministre qui estime que ces différents soutiens ne sont pas en faveur de la justice.

À juste titre, Alain Orounla évoque le fait «qu’étant entendu qu’aucune de ces organisations ne conteste la matérialité des faits graves qui sont imputés à Joël Aïvo et autres interpellés et détenus dans le cadre de cette affaire ourdie contre la République du Bénin ». Toutefois, rassure t-il, le gouvernement reste serein et ne compte guère ni céder à toutes pressions quelconques, ni s’immiscer dans les affaires qui sont devant la justice en qui, il renouvelle sa confiance pour faire la part des choses.

Advertisement
Continuer la lecture
Advertisement
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *