Connectez-vous

Politique

Bénin: Le gouvernement répond aux critiques sur la désignation du chef de file de l’opposition

Publié

le

« Que ceux qui ont la critique facile parviennent à remplir ces critères et ces conditions et ils se feront conséquemment désigner dans les échéances à venir ». Le porte-parole du gouvernement béninois, Alain Orounla a relevé au terme du compte rendu du conseil des ministres, de ce mercedi 12 mai, que les critiques contre la désignation du chef de file de l’opposition en la personne de Paul Hounkpè, ne sont pas fondée.

D’une part, il explique que le Bénin n’a pas inventé ce titre et d’autre part, qu’il s’agit de la mise en application de la loi 2019-45 du 25 novembre 2019 portant statut de l’opposition en République du Bénin. « Le législateur a défini le statut du chef de file de l’opposition qui doit réunir un certain nombre de critères fixés par la loi. C’est donc dans le cadre de la mise en application des dispositions de la loi dont les critères ont été réunis sur la tête de Mr Paul Hounkpè, le chef de l’Etat prendra acte de la volonté des électeurs béninois qui ont porté à la tête de l’opposition le parti politique Fcbe, dirigé par Paul Hounkpè ».

Alain Orounla invite donc les acteurs politiques se réclamant de l’opposition à travailler pour mériter ce statut au terme des prochaines échéances. « En attendant ce choix est conforme à notre législation et est un progrès significatif par rapport à tout ce qui a pu se passer par le passé et rentre parfaitement dans la dynamique contradictoire voulue par le président de la République », insiste le porte-parole du gouvernement béninois, le ministre Alain Orounla.  

Les alinéas 1 et 2 de l’article 8 de la loi 2019-45 du 25 novembre 2019 portant statut de l’opposition en République du Bénin dispose: « Le chef de file de l’opposition est le chef de file du parti politique déclaré de l’opposition, ayant le plus grand nombre de députés à l’Assemblée nationale à l’occasion des dernières élections législatives. En cas d’égalité du nombre de députés, le chef de file de l’opposition est le chef du parti politique déclaré de l’opposition ayant le plus grand nombre d’élus communaux à l’occasion des dernières élections communales ». Et l’alinéa 6 de la même loi indique que le chef de file de l’opposition est nommé par décret pris en conseil des ministres sur propostion du conseil électoral de la Commission électorale nationale autonome (Cena).

Continuer la lecture
Advertisement
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *