Connectez-vous

Actualité

Cartouches d’armes saisies dans la ville de Bantè : le PRD fait des recommandations à la justice béninoise

Publié

le

Le Parti du Renouveau Démocratique (PRD) après concertation, à délivrer un communiqué dans lequel il laisse deux recommandations à la justice béninoise concernant la découverte d’un grand nombre de cartouches d’armes dans un minibus en partance pour la ville de Bantè le 30 avril 2021.

C’est à Porto-Novo, la cité des Ainonvi que s’est réuni le mardi 11 mai 2021 le bureau exécutif du PRD. Cette rencontre fait en effet suite la découverte de cartouches d’armes dans la localité de Bantè le vendredi 30 avril 2021 par la police républicaine. Ce bureau exécutif placé sous la direction de Maître Adrien Houngbédji à notifier dans son communiqué de presse l’insécurité notoire dans laquelle la découverte de ces cartouches place le Bénin. Pour les membres de la direction exécutive du PRD, « le transport clandestin ou frauduleux de munitions d’armes à feu en grande quantité est de nature à provoquer des interrogations sur la sécurité des citoyens et celle de l’Etat ». Dans la même ligne d’idée les responsables du Parti, c’est-à-dire les membres du bureau exécutif souligne que cette découverte de munitions doit nous préoccuper au plus haut degré et nous pousser à redoubler d’attention. De plus, ces responsables du PRD nous invite à prendre au sérieux cette situation parce qu’elle s’est produite dans une période voisine à « des agressions perpétrées contre des forces de l’ordre en mission ». Pour mieux comprendre la situation, il est important de se rappeler que c’est soixante-douze mille cartouches de calibre 12 que la police républicaine avait réquisitionné le 30 avril 2021. Ces cartouches se trouvaient empaquetées dans 56 sacs de jute. Par contre, les munitions saisies se trouvaient charger dans un minibus en partance pour Bantè, d’après les déclarations du procureur spécial de la CRIET Mario Metonou. C’est au dire du procureur spécial de la CRIET, suite à une heurte avec un autre véhicule que la police a été saisie pour constater les faits. C’est donc en procédant à la fouille du minibus que tous ces éléments ont été découverts.

Pour nous aider à rentrer dans l’esprit de la vigilance à laquelle ils nous invitent tous, le bureau exécutif du PRD va proposer à la justice deux mesures ou actions à mener. Premièrement, le PRD « recommande en conséquence que les investigations les plus minutieuses soient faites pour déterminer la provenance des munitions et leur destination ». Le PRD recommande à la justice pour finir d’« identifier les acteurs et les commanditaires de cette chaîne de trafic et [de] se prononcer sur les objectifs visés par ces personnes ». Dans le même temps, certaines sources peu fiables nous ont confirmé que le PRD a remercié la police républicaine pour son dévouement et son entrain au travail. Il lui demande en retour de ne pas baisser les bras, mais de continuer à protéger le pays. Pour finir le PRD notifie que « force doit rester à la loi » et qu’il reste soucieux de la paix et de la sécurité du bien commun que représente le Bénin.

Advertisement

Continuer la lecture
Advertisement
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *