Connectez-vous

Monde

Russie-Ukraine en discorde : Poutine en veut à l’Ukraine suite à la poursuite d’un de ses proches en ukrainien pro-russe

Publié

le



Ce vendredi 14 mai 2021, le Président Russe Vladimir Poutine a réagi ouvertement et très fermement contre l’Ukraine, suite aux poursuites engagées par celle-ci envers un noble ukrainien proche du président Poutine pour « haute trahison ». C’est une situation délicate qui va mettre de nouveau en tension les relations entre les deux pays.

Le président Vladimir Poutine a assuré ce vendredi 14 mai qu’il répondra n son temps à cette action de l’Ukraine. Le président russe affirme que l’Ukraine profite de cette affaire pour « nettoyer » son paysage l’entourage politique ukrainien. Ainsi, il dit que c’est une affaire qui ne sera pas sans conséquence pour l’Ukraine.
L’homme qui est poursuivi s’appelle Viktor Medvedtchouk. Il est accusé de « haute trahison ». Assigné à résidence, il y restera jusqu’en juillet 2021 attendant son procès. Cette une mesure qui lui évite la prison. Mais le président Poutine ne tient pas compte de ça. Car, pour dire vrai, Viktor Medvedtchouk n’est pas le n’importe quel noble en Ukraine. En plus d’être proche du président Poutine, Viktor Medvedtchouk est le dirigeant du parti pro-russe le plus en vue en Ukraine. Il serait en à croire certaines sources, le président Vladimir Poutine serait le parrain à l’une de ses filles.
« Pillage des ressources naturelles en Crimée », c’est la seconde accusation portée contre l’homme de 66 ans. Ces accusations lui font encourir 15 ans de prison ferme. C’est pour toutes ces raisons que le Vladimir Poutine a dit à l’endroit des autorités ukrainiennes, « Nous devrons réagir en temps appropriés ». Il faut dire que cette situation de bras de fer à peine voilé risque de créer une nouvelle situation d’affrontement entre les deux pays. Le dernier affrontement militaire majeur de Donbass a été évité de justesse que cette situation oppose encore l’Ukraine et la Russie.

Advertisement
Continuer la lecture
Advertisement
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *