Connectez-vous

Monde

France : Nicolas Sarkozy comparait de nouveau devant la justice

Publié

le

L’ancien président français
Nicolas Sarkozy, est de nouveau attendu au tribunal correctionnel de Paris ce jeudi 20 mai 2021. À côté de treize autres prévenus, l’ancien chef de l’État sera écouté pendant ces trois jours dans l’affaire du financement de sa campagne dite « affaire Bygmalion » lors de la présidentielle de 2012. Faut-il le notifier, ce procès qui devait démarrer le 17 mars dernier s’est fait reporté. Ceci, en raison de I’hospitalisation d’un des 14 prévenus, malade du Covid-19.

Condamné en mars dernier pour
corruption et trafic d’influence dans le dossier dit des « écoutes », Nicolas Sarkozy n’est pas prêt à s’en découdre avec la justice de son pays. Selon les informations de RFI, il est cette fois-ci « soupçonné d’avoir laissé filer ses comptes de campagne de la présidentielle de 2012 au-delà du plafond légal malgré les avertissements des experts-comptables ». Des révélations dont l’ancien président affirme ne pas être au courant. Cependant, son directeur de campagne conteste ces allégations et affirme l’avoir alerté sur l’envolée des dépenses, mais en vain.

Pour autant, l’ancien président encourt un an de prison et 3750 euros d’amende soit près de 2.500.000 Fcfa pour financement illégal de campagne électorale, informe le média français. Toutefois, les juges comptent entendre la version des autres prévenus, afin que lumière soit faite sur cette affaire.

Advertisement
Continuer la lecture
Advertisement
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *