Connectez-vous

Santé

Les variantes du Covid-19 et ses mutations : l’histoire selon des chercheurs brésiliens

Publié

le

Il est appelé le SARS-CoV-2. C’est l’agent pathogène responsable du Covid-19. Il a muté plusieurs fois. Parmi ces mutations, on note la présence de certains variantes qui font peur. Ils sont appelés les variantes « préoccupants ». Des chercheurs brésiliens ont retracé pour nous l’historique de leur apparition depuis le P1 baptisé « brésilien ».

                            ‘’Que disent les chercheurs ?’’

Le coronavirus se multiplie dans nos cellules et engendre d’autres formes ou d’autres coronavirus de formes différentes tout simplement. Dans certains cas, ces différences sont légères et n’apportent pas trop de soucis à l’organisme. Mais dans d’autres cas, ces différences ont de grands effets sur notre organisme. Ces différences donnent par exemple une certaine solidité au Coronavirus. C’est une solidité grâce à laquelle le Coronavirus se transmet assez rapidement. Et dans ce cas, on peut assister à l’apparition d’un nouveau variant. En ce qui concerne le Covid-19, on se pose beaucoup de questions sur ses variantes. Le Covid-19 dans ses variantes engendre un nombre important et pas ordinaire de mutations. Des chercheurs brésiliens ont essayé de faire des recherches pour en savoir plus sur la question. 

                   ‘’Que retenir avec les chercheurs brésiliens ?’’

Les chercheurs brésiliens se sont intéressés à savoir comment et pourquoi ses mutations du Covid-19 sont apparues. Et pour réussir leur recherche, ils se sont intéressés au variant P1 et à sa famille pour pouvoir mieux comprendre et connaître son histoire.

Grâce à leur recherche, ils ont découvert que toutes les mutations que le Covid-19 connaît n’apparaissent pas d’un seul coup et non plus une seule fois. Ils ont découvert que le P1 a commencé d’abord très timidement dans l’Etat de l’Amazonas déjà en août 2020. Ce variant n’était donc pas parti pour est être assez dangereux comme il l’est aujourd’hui. Les chercheurs ont précisé qu’il y a une raison qui justifie la virulence actuelle du P1. Le P1 a pris le temps d’infecté des populations qui n’étaient pas immunisées. Ainsi, d’autres mutations sont apparues. Ceci étant, le variant P1 que nous connaissons aujourd’hui a pris le temps de s’unir à toutes ces mutations pour devenir dangereux. Et c’est avec le temps qu’il s’est répandu un peu partout dans le monde. Les chercheurs ont conclu alors que la grande circulation du virus est à la base de l’apparition de nouvelles variantes.

Continuer la lecture
Advertisement
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *