Connectez-vous

Afrique

Sommet sur le FCFA : interdiction de sortir du Sénégal pour Ousmane Sonko

Publié

le

L’opposant sénégalais Ousmane Sonko ne pourra pas se rendre à l’invitation de l’économiste togolais Kako Nubukpo. Sonko devrait se rendre au sommet sur le FCFA qui va se tenir à Lomé du 26 au 28 mai 2021.

La problématique du FCFA va rassembler du 26 au 28 mai prochain dans la capitale togolaise, plusieurs personnalités très dévouées à la cause de l’Afrique. Ce sommet veut discuter de l’avenir du FCFA et réfléchir également sur ‘’l’ECO’’, la prochaine nouvelle monnaie. C’est une nouvelle monnaie qui sera adoptée par plusieurs pays africains si tout se passe bien. L’initiateur de ce sommet est l’économiste togolais et conseiller spécial du président en exercice de l’UEMOA. Il s’appelle Kako Nubukpo. Entre autres personnalités invitées par le togolais nous avons la militante Nathalie Yamb et l’opposant sénégalais Ousmane Sonko.

La camerounaise Nathalie Yamb a malheureusement refusé cette invitation pour des raisons pas encore très-bien connues. Le sénégalais pour sa part ne veut pas se faire compter l’événement. Il a accepté l’invitation mais n’a pas encore reçu le droit de quitter le Sénégal pour se rendre à ce sommet qui s’annonce pour très prochainement. Pour le moment, certaines contraintes judiciaires l’empêchent de quitter le pays.

         ‘’La requête refusée de Kako’’

Actuellement, Ousmane Sonko, l’homme qui est considéré comme l’opposant numéro un du pouvoir en place au Sénégal n’a pas encore reçu la permission d’aller au sommet de Lomé sur le FCFA. Le président du Pastef en réalité n’est pas libre de ces mouvements. En effet, Ousmane Sonko est sous contrôle judiciaire depuis le mois de mars dernier à cause de l’affaire ‘’Adj Sarr’’. Il faut dire qu’il avait été auditionné dans le cadre de l’affaire Adj Sarr qui a créé une petite tension de quelques jours dans la capitale. Suite à cela, la justice lui avait permis de retourner chez lui avec la condition de se rendre disponible pour une quelconque sollicitation de la part de la justice. Avec cette mesure judiciaire, l’opposant sénégalais ne peut pas « sortir du territoire national sans l’autorisation du juge ». Conscient de cette situation, Mr Kako qui a invité Sonko pour le sommet sur le FCFA a dans le même temps déposé une demande d’autorisation de sortir auprès de la justice sénégalaise.

Après analyse de cette demande, le bureau du procureur de la République Mr Serigne Bassirou Guèye a refusé d’accorder cette demande. Comme justification, le procureur avance que ce voyage pour le Togo de Sonko peut empêcher l’instruction judiciaire en cours. Dans le même temps, il faut dire que Sonko peut encore espérer se rendre à ce sommet. Car, il reste la décision finale du juge de 2ème cabinet qui doit confirmer la décision du procureur de la République.

Continuer la lecture
Advertisement
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *