Connectez-vous

Economie

Le gaspillage de l’énergie électrique estimé à 207 millions de FCFA par an en Côte-d’Ivoire

Publié

le

715. 759 mégawattheures (Mwh), c’est la quantité d’énergie électrique gaspillée chaque année par les ménages en Côte-d’Ivoire, selon Emmanuel Yéo, président directeur de l’entreprise Lynas. Précisons que Lynas est une entreprise spécialisée dans la gestion intelligente d’énergie et d’économie d’énergie en Côte-d’Ivoire. Les commerces et les services par contre gaspillent 813. 691 Mwh.

D’après le président Emmanuel Yéo, le gaspillage dans les ménages représente une perte de 103 millions de dollars et celui des services et entreprises fait un manque à gagner net de 104 millions de dollars. Tout cela comptabilisé, ajoute le président Yéo, fait un gaspillage de 1. 529.450 Mwh par an. Soit alors une perte estimée à 207 millions de dollars par an pour l’économie ivoirienne. Or, selon le président de l’entreprise Lynas, ce gaspillage annuel s’il est rentabilisé peut suffire à couvrir toute la Côte-d’Ivoire en énergie électrique.

C’est un quasi bilan de l’utilisation de l’énergie électrique en Côte-d’Ivoire qui a été fait par le président Emmanuel Yéo le jeudi 20 mai dernier à Abidjan. Il faut dire que c’est la tribune « La parole des leaders » de l’agence de communication Sephira qui a eu la faveur de recueillir pour nous ces précieuses informations.

                                   Le quid de ce gaspillage

Le président de l’entreprise de gestion intelligente des mouvements d’énergie et d’économie d’énergie, Lynas, explique le pourquoi de cette situation. Mr Yéo fait remarquer que les populations ivoiriennes n’utilisent pas à bon escient l’énergie électrique. Il demande alors aux ivoiriens d’utiliser le courant électrique de « façon intelligente » pour que le problème du déficit énergétique soit réglé un temps soit peu. Et ceci, surtout dans une période où la fourniture de tout le pays en énergie électrique est devenue presque totalement impossible.

A vrai dire, il y a beaucoup de gaspillage d’énergie en Côte-d’Ivoire, alors que les demandes en énergie électrique des populations augmentent considérablement de jour en jour.

                                    Les solutions qu’il faut…

Emmanuel Yéo affirme par suite : « La situation d’électricité que nous vivons n’est pas trop alarmante. Il y a des solutions qui existent. L’énergie électrique est difficile à conserver. Elle doit être consommée à l’instant. Tout surplus instantané doit être vendu, car la demande doit être égale à la production ».

C’est là la solution que propose le ‘’plusieurs fois lauréat’’ du prix d’excellence pour les PME et médaillé du prix CEDEAO de l’innovation. L’homme a déjà expérimenté un « coffret électrique intelligent ». Et ce coffret est aussi l’une des solutions qu’il faut pour régler ce problème selon lui. Puisque, remarquons, va-t-il dire, que l’adoption ce coffret électrique intelligent « dans trois bâtiments administratifs ivoiriens de référence a permis de réaliser une économie annuelle de 5. 122. 710 Kwh, soit un gain de plus de 320 millions de FCFA avec une puissance additionnelle de 215 W pouvant électrifier plus de 12 localités ».

Continuer la lecture
Advertisement
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *