Connectez-vous

Politique

Bachabi et la vigilance minutieuse face aux promesses sociales du président Talon

Publié

le

A la suite de son allocution d’investiture prononcée hier dimanche 23 Mai dans l’enceinte du stade Charles de Gaulle de Porto-Novo, le chef d’état, le président Patrice Athanase Guillaume Talon prédisait pour son second quinquennat, un univers de grande sociabilité. Cependant, le secrétaire général de la Confédération Générale des Travailleurs du Bénin (CGTB), Moudachirou Bachabi, préconise une grande attention et préfère une attitude de vigilance.

Dans la matinée du dimanche 23 mai dernier eut lieu un grand événement dans l’histoire de la république du Bénin. A la suite du premier quinquennat de la rupture et des élections présidentielles d’Avril 2021 censurée par la victoire du duo Talon-Talata, connut enfin le jour, la prestation de serment du président de la république Patrice Talon. Pour son second mandat, le père de la nation béninoise promit un règne « hautement social ».

Le Bénin épris d’allégresse

Ces mots font écho dans le cœur du peuple béninois. A en croire le syndicaliste et secrétaire général de la Confédération Générale des Travailleurs du Bénin (CGTB), Moudachirou Bachabi, les propos du président Talon procure à les entendre de la joie. « Lorsque j’entends que le mandat sera social, cela ne peut que me réjouir … » a-t-il affirmé lors de son passage sur la radio nationale.

La vigilance pour un règne social pérenne, c’est ce que propose Bachabi. Pour Bachabi, il faut qu’au regard des propos de bonheur déclarés par Patrice Talon, notre joie et notre espérance soient fortement entourées d’attention pour une vigilance salvatrice. Car, pour Bachabi, il faut « se mettre en état de vigilance pour rappeler avec les mots qu’il faut et dans les circonstances appropriées, au chef de l’Etat son engagement ». Ces mots de Patrice Talon, continue le syndicaliste, doivent être constamment présent à notre esprit pour lui rappeler en son temps ce qu’il a promis de faire.

Advertisement

Continuer la lecture
Advertisement
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *