Connectez-vous

Economie

Côte d’Ivoire/crise énergétique : les autorités surveillent l’évolution des prix des produits de grande consommation

Publié

le

Les produits frappés de plein fouet par cette crise énergétique sont les produits de grande consommation. Il s’agit du pain, de la viande et du ciment.

Le gouvernement invite les industriels, importateurs, grossistes et autres détaillants au respect des prix consensuels pour aider les consommateurs.

Le ministre du Commerce et de l’Industrie, Souleymane Diarrassouba, a exhorté les industriels, importateurs, grossistes et autres détaillants au respect des prix consensuels du ciment, du pain et de la viande en cette période de crise énergétique.

Advertisement

« Je lance un appel aux industriels, aux importateurs, aux grossistes et autres détaillants, afin de privilégier l’intérêt général dans cette situation conjoncturelle et passagère de crise énergétique ».

Il a saisi l’occasion pour apporter le soutien du gouvernement à ces industriels, importateurs, grossistes et autres détaillants durement éprouvés par la crise énergétique. « Le gouvernement reste à leurs côtés pour passer ensemble cette période difficile, en vue de poursuivre la dynamique économique et industrielle enclenchée en Côte d’Ivoire au cours de ces dix dernières années ».

Tout en les encourageant à maintenir le cap, il a rappelé que ses équipes, notamment les inspecteurs du Commerce, continueront de suivre les évolutions des prix des produits de grande consommation comme le riz, le pain, l’huile, la tomate, la viande et le poisson et autres produits vivriers.

Ce, pour préserver le pouvoir d’achat des ménages et l’outil de production dans sa mission de promotion de l’industrie ivoirienne.

Advertisement
Continuer la lecture
Advertisement
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *